Skip to content

Quels sont les éléments qui composent la zinguerie ?

Parmi les différents éléments qui composent une toiture, on retrouve bien évidemment la charpente et les tuiles, mais également la zinguerie. En effet, le zinc présente des propriétés de résistance face à la corrosion ou encore d’étanchéité à l’eau et convient dès 5% de pente. Ces propriétés représentent un atout très important pour le rôle de la toiture dans son ensemble. Il s’agit de la raison principale pour laquelle les professionnels de la construction et les couvreurs utilisent ce matériau dans la création de gouttières et autres systèmes d’évacuation des eaux pluviales : il s’agit de la zinguerie.

Par conséquent, le rôle principal de celle-ci est d’assurer l’imperméabilité de l’habitation, ainsi que l’isolation en accord avec la couverture de toit. Si vous constatez que votre système d’évacuation de l’eau n’est pas au point ou que vous rencontrez des problèmes d’infiltration, il est primordial de contacter une entreprise de toiture afin d’entamer des travaux de réparation sur votre zinguerie. Il est donc utile de savoir quels sont les différents éléments qui constituent ce registre.

Les gouttières

Lorsque l’on évoque le domaine de la zinguerie, le premier élément qui vient à l’esprit est la gouttière. En effet, il s’agit d’un des composants principaux de la toiture de manière générale puisque, bien qu’il puisse paraître assez minimaliste, il est indispensable à la bonne évacuation des eaux pluviales. Il existe deux types distincts de gouttières : la pendante et la rampante. Ceux-ci diffèrent principalement au niveau de leur installation et dépendent du type de toiture sur lesquelles ils sont installés. Dans tous les cas, une gouttière sera toujours installée à minimum 5% de pente, sous la partie inférieure des versants du toit.

La gouttière pendante

Ce modèle, également appelé “gouttière demi-ronde”, est le plus populaire étant donné qu’il est le moins cher du marché et qu’il peut être installé sur tous les types de couvertures grâce à son système d’implantation, que ce soit au niveau de l’esthétique ou des matériaux de couverture. Les gouttières sont donc fixées par des crochets aux extrémités des chevrons de la charpente ou sur une planche de rive. Si elle a généralement l’apparence d’un cercle non fermé, d’où son appellation “demi-ronde”, elle peut également être carrée, un modèle adapté aux grands bâtiments.

La gouttière rampante

Légèrement plus onéreuses que leurs homologues pendantes, les gouttières rampantes sont à privilégier sur les toits en forte pente et ne peuvent pas s’adapter à tous les types de toiture. Celles-ci sont posées directement sur la couverture, parfois sur la corniche, ce qui signifie qu’elles font partie intégrante de la toiture, ne débordent pas et sont par conséquent plus discrètes. Ainsi, si vous cherchez à valoriser votre façade avec un matériau plus noble et une harmonie générale, la gouttière rampante sera votre modèle de choix.

Le chéneau

Le chéneau est souvent confondu avec les gouttières et il est même couramment utilisé comme synonyme de celles-ci. En réalité, il s’agit plutôt de son ancêtre. C’est pourquoi cette installation est plus rare et peu utilisée à l’heure actuelle, mais on peut toujours la retrouver sur des bâtiments plus anciens ou de grande envergure. Il s’agit en réalité d’un canal d’évacuation posé directement sur le toit, à la base de la toiture ou entre les versants, qui déverse les eaux pluviales directement dans un tuyau de descente.

Les corniches

Tout comme le chéneau, les corniches sont souvent confondues avec les gouttières, alors qu’elles sont en réalité un élément principalement esthétique. En effet, leur rôle est de joindre le mur extérieur d’une façade et le toit. Elles permettent ensuite d’accueillir les gouttières qui, quant à elles, évacuent les eaux de pluie. 


Outre ses capacités d’étanchéité, il faut savoir que le zinc est également un matériau très souple et donc très façonnable, ce qui permet une grande liberté architecturale ainsi qu’une facilité d’installation. Voici pourquoi les corniches participent à la personnalisation de la toiture et par conséquent de l’habitation dans son ensemble selon vos envies.

Contactez une entreprise de toiture pour votre zinguerie

Si vous souhaitez renforcer l’imperméabilité et l’isolation de votre toiture en installant une nouvelle corniche, ou si vous souhaitez rénover votre zinguerie qui commence à accuser le poids des années, n’hésitez pas à prendre contact avec une entreprise de toiture. Vous bénéficierez ainsi des conseils et des services de couvreurs professionnels afin d’obtenir un résultat de qualité.